Gratuit pour les membres
100 euros pour les non-membres
(vous n’êtes pas encore membre ? Cliquez ici)

De l’intelligence collective ou
collectif intelligent.

Ou comment dynamiser un rassemblement d’intelligences ?

L’accélération de la digitalisation, l’avènement de l’intelligence artificielle et cette crainte de la suprématie et de la toute-puissance de la machine face à l’Homme a fait émerger cette notion d’intelligence collective.

Les expériences d’intelligence collective au sein d’un groupe ou d’une communauté tentent de démontrer que « le tout est souvent supérieur à la somme des parties ». La diversité humaine facilite la démarche consistant à trouver ensemble des réponses, à plusieurs c’est plus facile…

Cette puissance collective semble donc une opportunité pour faire face à ces nouvelles situations inédites que notre monde ultra changeant nous fait découvrir chaque jour.

Mais comment tirer profit de ces opportunités, comment dynamiser ces rassemblements d’intelligences, comment faire émerger de son organisation ce collectif intelligent ? Quelles conditions sont à réunir pour que celles-ci stimulent effectivement la performance collective ?

Nous vous invitons à nous rejoindre le 7 mai prochain à l’Université de Liège (château de Colonster) pour assister aux exposés des experts sur ces sujets et débattre…ensemble .

Intervenant

François Pichault

François Pichault

François Pichault, docteur en sociologie, est professeur des universités à HEC-Ecole de gestion de l’Université de Liège (Belgique). Il est également professeur affilié en gestion des ressources humaines à l’ESCP-Europe. Il dirige, à l’Université de Liège, le LENTIC, un centre de recherche et d’intervention spécialisé dans l’étude des aspects humains et organisationnels des processus de changement et d’innovation.

De 2005 à 2012, il a été Directeur de la recherche de HEC-Ecole de gestion de l’Université de Liège. Il est impliqué dans diverses coopérations internationales en Afrique, en Europe de l’Est et en Asie.

Il a rédigé de nombreuses publications en théorie des organisations et gestion des ressources humaines. Ses domaines d’étude sont les évolutions et rôles de la fonction RH, l’articulation entre politiques de GRH et stratégies d’entreprise, les nouvelles formes organisationnelles et leurs impacts sur le dialogue social, les nouvelles formes de transition sur le marché du travail, la question culturelle dans les pratiques de gestion (notamment dans les institutions d’enseignement supérieur), l’art le la gestion de l’innovation, la gestion du changement dans les organisations aussi bien publiques que privées.

Plan d'accès: Château de Colonster

Retour haut de page